Google map

PIROI

1, rue de la Croix-Rouge
ZAC de la Mare
97438 SAINTE-MARIE
Ile de La Réunion
Tel. + 262 (0)262 53 08 92
Fax + 262 (0)262 72 17 02
Nous contacter


Accueil du site > La PIROI > Actualités > Fin de la formation de la 1ère équipe RDRT spécialisée dans la santé (...)

Fin de la formation de la 1ère équipe RDRT spécialisée dans la santé d’urgence

[8 décembre 2016]

Actualités

Mardi 6 décembre, la formation de l’Equipe Régionale de Réponse aux catastrophes (RDRT) spécialisée en santé d’urgence a pris fin. Durant 8 jours, 25 participants issus des Sociétés nationales Croix-Rouge de l’océan Indien (Union des Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles et Réunion), de pays francophones africains (Burkina Faso, Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée, République centrafricaine et Togo), et du réseau SEGA de la Commission de l’océan Indien, ont été formés à la réponse aux épidémies en situation d’urgence avec une attention particulière portée sur les maladies diarrhéiques et vectorielles (principaux risques dans notre zone géographique).

Dans un contexte d’accroissement des risques d’épidémies et de crises sanitaires, leur gestion est devenue une priorité à anticiper et à intégrer dans les activités de réponse aux catastrophes de la PIROI et ses 7 Sociétés nationales membres.

Pour faire face à ces menaces, l’organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise une collaboration entre les acteurs de la santé et de l’action humanitaire, par la création d’équipes régionales de riposte telles que les équipes d’Équipe Régionale de Réponse aux Catastrophes (RDRT). Ainsi, la PIROI et la FICR, en collaboration avec le réseau SEGA de la COI* , ont organisé une formation RDRT spécialisée sur la Santé d’urgence.

La formation s’est déroulée du 29 novembre au 6 décembre dernier au village des Makes, à La Réunion. Au cours de cette semaine alliant cours théoriques et exercices pratiques, les participants ont pu aborder les différentes actions à mener lors d’un déploiement d’urgence au sein de l’équipe RDRT. Les thématiques de la préparation personnelle, des mécanismes de déploiement, de la coordination inter-acteur ainsi que l’épidémiologie de terrain et les stratégies de riposte aux principales familles de maladies**, ont ainsi été traités durant cette semaine de formation.

La méthodologie d’apprentissage était principalement basée sur des travaux de groupes, permettant aux futurs équipiers de développer leurs compétences en matière de réalisation d’évaluations rapides des besoins et de coordination avec les autorités des pays touchés.

A plusieurs reprises, les participants ont été soumis à des exercices de simulation. Ils ont notamment élaboré des plan d’action pour la sensibilisation des populations et réalisé des collectes de données sanitaires auprès de figurants jouant le rôle des populations de villages touchés par la dengue. Afin de rendre ces exercices les plus concrets possible, d’importants moyens matériels ont été mobilisés, un Centre de Traitement du Choléra (CTC) a notamment été installé sur le site de la formation. Vendredi 2 décembre un exercice de simulation autour d’un scénario sur le choléra a été réalisé en présence de partenaires de la PIROI.

Cette formation a également été l’occasion d’un intense partage d’expérience et de rencontres entre les membres des Sociétés nationales d’Afrique de l’ouest et centrale et des Sociétés nationales de l’océan Indien. Les échanges ont également été nombreux et constructifs entre les acteurs Croix-Rouge et les acteurs nationaux de réponse, invités dans le cadre du réseau SEGA, permettant à chacun de mieux comprendre de mandat et le fonctionnement de ses interlocuteurs nationaux.

Depuis 2008, la PIROI a organisé 5 formations RDRT en collaboration avec la FICR. Ces dernières ont permis de former 140 personnes dont 25 équipiers actifs intégrés au vivier de la FICR pour la région Afrique et déployés sur plus de 20 opérations.

Dernièrement, Sandra SABURY, équipière seychelloise RDRT, formée à la santé d’urgence en août 2016 (au Malawi avec la FICR), a été déployée au Burkina Faso pour soutenir la riposte à la flambée de dengue.

* Réseau de Surveillance Épidémiologique et de Gestion des Alertes

** Maladies diarrhéiques, vectorielles, fièvres hémorragiques

Diaporama de la formation :