Google map

PIROI

1, rue de la Croix-Rouge
ZAC de la Mare
97438 SAINTE-MARIE
Ile de La Réunion
Tel. + 262 (0)262 53 08 92
Fax + 262 (0)262 72 17 02
Nous contacter


Accueil du site > La PIROI > Actualités > Madagascar : bilan de la tempête tropicale Eliakim

Madagascar : bilan de la tempête tropicale Eliakim

[27 mars 2018]

Actualités

La Tempête Tropicale ELIAKIM a atterri sur la côte Nord Est de Madagascar le vendredi 16 mars au matin au stade de forte tempête tropicale. Elle a touché une première fois terre au niveau de la presqu’île de Masoala avant de ressortir dans l’après-midi dans la baie d’Antongile pour un second atterrissage sur les terres de la Grande Île dans la soirée.

Dans les zones directement impactées par le cœur du phénomène, les rafales n’ont pas atteint le stade des rafales cycloniques (120km/h max) mais les précipitations discontinues durant 3 jours ont eu des conséquences significatives pour les régions de la côte Est de Madagascar.

Il est à noter que d’importantes précipitations ont affecté Madagascar les semaines précédant l’arrivée ELIAKIM puisque la Grande Île avait déjà été durement frappée par le cyclone tropical AVA qui balaya la région de Toamasina en Janvier 2018 ; puis au tout début de ce mois de mars, le cyclone DUMAZILE provoqua de fortes précipitations le long des côtes orientales de l’île.

Ainsi, ELIAKIM, système d’intensité moyenne au niveau des vents extrêmes mais porteur de nuages particulièrement humides (système de type mousson) avec des cumuls de pluie très importants a eu un impact considérable.

Situation à Madagascar

Le bilan provisoire au 26/03/18 fait état de 21 morts, 7 blessés, 1 disparu, 16 143 déplacés, 1 721 habitations détruites, 219 endommagées et 1 654 inondées (ces résultats ont été recensés pas les volontaires de la Croix-Rouge Malgache). Les infrastructures routières ont été fortement endommagées avec de nombreux éboulements, brèches et ponts écroulés rendant difficile les appuis logistiques dans les régions impactées depuis la capitale ou depuis Tamatave (Toamasina)

La Croix-Rouge malgache (CRM) a mobilisé ses équipes dans les zones affectées afin de contribuer aux remontées d’informations.

Actions au sein du Mouvement international de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge

  • La CRM mène des évaluations avec des équipiers NDRT (équipe nationale de réponse) et bénévoles mobilisés (193 personnes au total) sur le terrain dans les régions impactées.
  • La CRM dispose de 1500 Shelter Tool Kits (STK) et 3000 bâches dans l’entrepôt PIROI de Tanananarive, 1000 STK et 2000 dans l’entrepôt PIROI de Tamatave.

Maroantsetra. Inondation des communes périphériques. Maroantsetra. Rizières largement inondées 3 jours apres Eliakim.