Sélectionner une page

Pour répondre efficacement aux catastrophes, les Sociétés Nationales (SN) du Sud-Ouest de l’océan Indien peuvent s’appuyer sur leur réseau de volontaires formés pour intervenir auprès des populations. On distingue deux types de volontaires selon leur périmètre géographique : 

 

  • NDRT : National Disaster Response Team – Equipier de réponse d’urgence au niveau national
  • BDRT : Branch Disaster Response Team – Equipier de réponse d’urgence au niveau local

Afin de pouvoir intervenir au plus près des populations impactées par les crises et les catastrophes, les SN ont renforcé leurs activités de formation d’équipiers locaux (BDRT) et ont ainsi pu développer les capacités de réponse au sein de plusieurs de leurs branches.  Il s’agit d’un objectif du projet de Préparation logistique locale dans l’océan Indien mis en œuvre par les SN et la PIROI au niveau des branches de Melaky et Atsinanana (Madagascar), Rodrigues (Maurice), Anjouan et Mohéli (Union des Comores).

Depuis le mois de septembre 2021, quatre formations d’équipiers locaux de réponse aux catastrophes ont été organisées à Atsinanana, Melaky, Mohéli et Anjouan. Au total, plus de 70 équipiers ont suivi des modules de formation théoriques et pratiques sur la gestion des risques de catastrophes (GRC) : cycle de gestion des risques de catastrophes, évaluation des besoins, premiers secours, logistique opérationnelle, engagement communautaire, organisation des distributions de biens de première nécessité, activités de sensibilisation dans les secteurs de la santé ou de l’Eau, l’hygiène et l’assainissement. Dès que la situation sanitaire le permettra, une formation d’équipiers BDRT sera également organisée à Rodrigues.

 

Ces formations ont été menées grâce au soutien financier de l’Aide humanitaire de l’Union européenne.