Sélectionner une page

Les opérations d’urgence se multiplient face aux cyclones, inondations, éruptions volcaniques et épidémies, tandis que les effets prévisibles du changement climatique accroissent la vulnérabilité des populations.


Les opérations d’urgence se multiplient face aux cyclones, inondations, éruptions volcaniques et épidémies,
tandis que les effets prévisibles du changement climatique accroissent la vulnérabilité des populations.

Les risques de catastrophes ne sont pas une fatalité, ils peuvent être gérés et réduits.

Sensibiliser les populations, élaborer des plans de contingence, aménager des zones de refuge, mettre en place des systèmes d’alerte et de communication, autant d’activités qui permettent d’accroitre la résilience des populations face aux risques de catastrophes.

Si elles font l’objet d’une attention médiatique moins soutenue, les activités de réduction des risques sont essentielles.

En tant qu’auxiliaires des pouvoirs publics, les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’intègrent pleinement à la chaîne des secours et travaillent aux côtés des populations.

Avec plus de 800 comités locaux et 35 000 volontaires actifs dans l’océan Indien, les membres de la PIROI peuvent contribuer à réduire l’impact des catastrophes naturelles.

Nous avons plus que jamais besoin du soutien de nos partenaires face aux défis majeurs qui nous attendent.

Nous vous proposons de prendre quelques minutes de votre temps pour regarder ce plaidoyer :

video.jpg

mongolfiere.png

bateau_.jpg