Sélectionner une page

Afin de soutenir le Gouvernement mauricien dans ses actions de lutte contre la COVID-19 et remplir son rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics en matière de santé, la Croix-Rouge de Maurice a mis en œuvre une campagne visant à réduire la propagation de l’épidémie. La mobilisation des bénévoles a permis d’effectuer plus de 1 500 tests antigéniques et de recenser 74 cas positifs au Ministère de la Santé. 

Alors que les conséquences de la crise sanitaire étaient alarmantes pour de nombreux Mauriciens en situation précaire, la Croix-Rouge de Maurice a développé, avec l’appui de la PIROI, une stratégie poursuivant deux objectifs principaux :

  • le premier était de consolider les capacités de la Société nationale par la formation des volontaires au dépistage de la COVID-19 et également par la dotation en équipements de protection individuelle (EPI) ; 
  • et le second était de renforcer la protection et la sensibilisation des communautés les plus vulnérables grâce à la détection précoce des cas positifs à la COVID-19. 

 

Opérations mobiles de dépistage au sein des communautés vulnérables

Le dépistage est un outil clé permettant d’isoler les personnes atteintes de la COVID-19 et ainsi prévenir la transmission de la maladie. C’est pourquoi la Croix-Rouge de Maurice a entrepris la formation de 50 volontaires de ses branches locales à la réalisation de tests antigéniques nasopharyngés. De décembre à février 2022, l’opération a permis d’effectuer 1 509 tests dans 14 sites mobiles de dépistage et de détecter 74 cas positifs à la COVID-19. Ainsi, toutes ces personnes ont été recensées auprès du Ministère de la Santé pour effectuer le suivi des personnes contaminées.

 

Distribution d’équipements de protection individuelle (EPI)

Lors des actions de dépistage, la sécurité des volontaires était assurée grâce à un protocole sanitaire strict, comprenant notamment la mise à disposition d’EPI (blouses, lunettes, gants, masques et gel hydro-alcoolique). Pour sensibiliser les patients aux gestes barrières et à l’utilisation du matériel de protection sanitaire, des masques et des solutions hydro-alcooliques étaient distribués lors de chaque opération de dépistage.

masques distribués

solutions hydro alcooliques distribuées

Le premier cas de contamination locale à la COVID-19 a été détecté à Rodrigues le 27 janvier 2022. À la suite d’une sollicitation des autorités locales, la Croix-Rouge de Maurice a mis à disposition de la Commission de la Santé de Rodrigues 1000 kits de dépistage antigénique et une ambulance pour contribuer à contenir l’épidémie.

 

Ces actions ont été menées avec le soutien de l’Aide humanitaire de l’Union européenne.