Sélectionner une page

La Croix-Rouge de Maurice organise pendant 2 jours (du 26 au 27 novembre 2015) un atelier de travail visant à créer une plate-forme dédiée à la conception d’outils pédagogiques de sensibilisation aux risques naturels. Les acteurs institutionnels, techniques et universitaires ont répondu présents.


La Croix-Rouge de Maurice organise pendant 2 jours (du 26 au 27 novembre 2015) un atelier de travail visant à créer une plate-forme dédiée à la conception d’outils pédagogiques de sensibilisation aux risques naturels. Les acteurs institutionnels, techniques et universitaires ont répondu présents.

Dans le cadre de son programme de gestion des risques de catastrophes, la PIROI a initié en 2015 un projet de renforcement des capacités de la Croix-Rouge de Maurice intitulé « Building safer and more resilient communities in Mauritius and Rodrigues islands ». Dans le cadre de ce programme la Croix-Rouge de Maurice souhaite développer ses activités en matière de sensibilisation et de préparation des populations face aux catastrophes naturelles et aux conséquences prévisibles du changement climatique.

Créer des dynamiques susceptibles de capter l’attention et l’adhésion de tous aux risques naturels et s’y préparer : telle est la mission que se donnent la Croix-Rouge de Maurice et ses partenaires, avec cet atelier dédié à la création d’outils et de kits pédagogiques de sensibilisation et d’éducation aux risques.

Ces outils pédagogiques seront innovants mais ils devront s’inspirer du contexte et des traditions mauriciennes pour susciter l’intérêt et la participation de tous. Si éduquer les jeunes générations aux risques est la priorité de la PIROI et de la Croix-Rouge de Maurice, il n’en demeure pas moins, que ces outils devront avoir des répercussions sur le grand-public pour garantir la diffusion d’une culture partagée du risque à Maurice.

La Croix-Rouge de Maurice, qui s’apprête à signer une entente de partenariat avec le Ministère de l’Education, a souhaité mettre en réseau différents partenaires. Qu’ils soient institutionnels (National Disaster Risk Reduction Management Centre (NDRRMC), Ministry of Education, Mauritius Institute of Education), techniques (Mauritius Meteorological Services, Microsoft Indian Ocean Islands) ou universitaires (University of Mauritius, The Charles Telfair Institute, Université des Mascareignes, Institut Supérieur de Technologie) ils ont tous répondu à l’appel de la Croix-Rouge et lui assurent leur soutien et leur collaboration dans cette action destinée à sensibiliser la population aux risques de catastrophes naturelles.

les participants au travail

Les participants à l'atelier