Opération KENNETH – Union des Comores

 

Dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 avril 2019, le cyclone tropical KENNETH est passé à proximité de l’archipel des Comores, affectant principalement l’île de Grande Comore et dans une moindre mesure celles d’Anjouan et de Mohéli.

Le bilan des autorités comoriennes fait état de 7 personnes décédées, près de 200 blessées et plus de 41 000 personnes affectées par le cyclone sur l’ensemble du territoire.

En coordination avec la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (FICR), la Croix-Rouge française, via la PIROI, a fourni un appui technique et logistique à l’opération du Croissant-Rouge Comorien afin de venir en aide aux personnes affectées.

Dans le cadre de ses activités de soutien aux abris et à la salubrité de l’habitat pour les ménages affectés, le CRCo s’est concentré sur une provision de matériel en abri de 5 000 personnes (1 000 ménages).

Ces opérations de réponse ont été suivies d’une provision de biens de première nécessité (kits d’abris d’urgence, bâches, kits cuisine, seaux, jerrycans, savons, moustiquaires, lampes solaires) et d’une prise en charge globale des familles sélectionnées.

Pour ce faire, le Croissant-Rouge Comorien s’est appuyée sur divers acteurs :

  • La PIROI, à travers notamment l’envoi de matériel pré-positionné sur les trois îles de Grande Comore (Union des Comores), Mayotte et La Réunion et l’appui à la coordination ;
  • La délégation de la Croix-Rouge française basée à Moroni (qui mène depuis 2016 un programme d’appui et de renforcement du système de santé publique et communautaire) avec un volet de distribution d’articles non alimentaires sur un programme qui a mobilisé un coordinateur des opérations.
  • Les volontaires du Croissant-Rouge Comorien, qui ont participé à la sensibilisation des populations en amont ainsi qu’aux distributions d’urgence dans les zones affectées.

 

Cette opération a bénéficié du soutien de l’Union Européenne (DG ECHO) et du Centre De Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, du Conseil départemental de La Réunion, et de la Mairie du Tampon. La PIROI a également pu compter sur l’aide logistique des FAZSOI.