Sélectionner une page

À la suite des dégâts causés par l’épisode de fortes pluies en avril dernier en Union des Comores, les équipes de réponse d’urgence du Croissant-Rouge comorien (CRCo) ont apporté une aide matérielle et financière à 89 familles sinistrées avec le soutien de la PIROI. 

En avril dernier, les îles d’Anjouan et de Mohéli ont fait face à des intempéries exceptionnelles. L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie a enregistré des cumuls pluviométriques atteignant 178 mm à Anjouan durant trois journées de pluie consécutives. Les inondations provoquées par ces précipitations ont engendré des dégâts matériels importants sur les habitations, la voie publique, les réseaux hydrauliques et électriques. De nombreuses familles ont dû être relogées d’urgence en raison de la dégradation ou la destruction de leur habitat et la perte de leurs effets personnels. 

De façon à comprendre l’étendue des dégâts causés par la catastrophe et identifier les familles sinistrées, les équipes de réponse d’urgence des branches locales du CRCo se sont mobilisées pour mener des évaluations des besoins en coordination avec les autorités locales et la sécurité civile. La stratégie opérationnelle d’assistance humanitaire ainsi mise en place par le CRCo avec le soutien de la PIROI s’est concentrée sur :

  • La distribution de matériel et de moyens financiers ;

Pour contribuer au relèvement des bénéficiaires préalablement identifiés, des kits de reconstruction de l’habitat, d’ustensiles de cuisine, d’hygiène et des moustiquaires ont été distribués à 54 familles de Mohéli et 35 d’Anjouan. Une aide financière a également été apportée aux personnes sinistrées pour répondre à un plus large éventail de besoins. Au total, 3,464 millions de francs comoriens ont permis aux familles de décider de leur propre rétablissement. 

  • L’assainissement des ruelles et des maisons affectées ;

Les éboulements et les coulées de boue provoquées par les inondations ont obstrué de nombreux canaux d’évacuation des eaux usées. Les volontaires du CRCo ont donc réalisé des opérations de nettoyage afin de les rendre opérationnels. 

  • Sensibilisation à l’hygiène et à la lutte contre les maladies hydriques.

Dans un contexte exposant les communautés à des risques accrus de propagation des maladies hydriques, les volontaires ont également organisé des réunions de sensibilisation à l’hygiène et l’assainissement.

Ces inondations nous rappellent que tous les citoyens doivent se préparer à faire face au risque d’inondation. La prévention est un travail du quotidien essentiel dans le contexte du changement climatique. Il est d’autant plus efficace lorsqu’il implique la mobilisation des entreprises, des associations et des citoyens.

 

La réponse d’urgence mise en place par le Croissant-Rouge comorien en collaboration avec la PIROI a bénéficié du soutien de la Commission de l’océan Indien et de l’Union européenne. 

Pour continuer de suivre les actualités du programme régional de gestion des risques de catastrophes de la PIROI, complétez le formulaire ci-dessous.

Sélectionner une ou plusieurs listes :