logo NDRRMCEn décembre 2017, la PIROI a été sollicitée par le National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) de Maurice, à travers la Croix-Rouge de Maurice, pour former des agents communaux à la gestion des risques de catastrophes. En cas de catastrophe, ces agents en charge des Local emergency operationnal centre (LEOC) ont la responsabilité d’organiser la réponse d’urgence au niveau communal.

Cette sollicitation du NDRMC rentre dans le cadre du National Disaster Risk Reduction and Management Act, promulgué en 2016, qui prévoit un cadre légal pour mieux gérer les catastrophes naturelles, elle reflète la volonté nationale de l’île Maurice de renforcer ses capacités à apporter réponse efficace aux catastrophes naturelles qui pourraient frapper l’île.

La PIROI a donc conçu, en concertation avec les parties prenantes mauriciennes, une formation adaptée aux pratiques et aux connaissances des participants, afin de proposer un atelier participatif et contextualisé.

La formation s’est déroulée du 18 au 22 mars, elle comprenait des modules dédiés à :

  • L’organisation de la réponse,
  • La communication,
  • La gestion des risques de catastrophes,
  • Les moyens humains et matériel de préparation à une crise,
  • … Elle s’est conclue par un exercice de simulation, permettant aux participants de mettre en pratique les compétences acquises durant la semaine.

Au total, 26 participants (dont les 12 coordinateurs locaux de réponse à l’urgence) ont été formés par les équipes de la PIROI et de la Croix-Rouge de Maurice.

Grâce à ces enseignements, les participants sont désormais en mesure d’analyser les risques, de planifier des interventions et disposent d’outils pour répondre efficacement aux situations d’urgence.

Cette première formation sur mesure à destination d’un partenaire institutionnel s’inscrit dans le cadre de la création du Centre régional d’expertise, de formation et d’innovation dédiés à la gestion des risques dans l’océan Indien : le PIROI Center.

felis dictum mattis diam ut Praesent risus amet,