Sélectionner une page

Parmi les risques naturels présents sur l’île de Mayotte, les risques sismiques et tsunamiques constituent des risques majeurs du fait de la présence d’un volcan sous-marin à 50km à l’Est de Mayotte. Afin de sensibiliser les mahorais sur les gestes à adopter en cas de catastrophe, la PIROI s’est associée à une vaste campagne de prévention vidéo diffusée à la télévision et sur les réseaux sociaux. 

Cette campagne portée par la Préfecture de Mayotte et Allianz France a été réalisée en partenariat avec les acteurs locaux de Mayotte et la communauté scientifique.

Toutes les informations sur la campagne #ONSERAPRÊTS et sur les gestes à adopter en cas de séisme ou tsunami sont disponibles sur le site de la Préfecture de Mayotte.

 

Le volcan de Mayotte : des scientifiques répondent au Grand Cadi.

 

Retrouvez les gestes à adopter en cas de tsunami avec la chanteuse Zily :

 

Retrouvez les gestes à adopter en cas de séisme avec le basketteur Henri Ahmed :

 

 

Le risque sismo-volcanique à Mayotte 

Mayotte se trouve dans une zone de sismicité 3 (modérée), le risque est donc moyen : il faut le prendre en compte. Depuis le 10 mai 2018, des centaines de séismes (plus de 1800 ressentis) ont été recensés à Mayotte, dont la plus forte secousse jamais enregistrée dans la zone des Comores (magnitude 5.9, 15 mai 2018). En mai 2019, grâce à une campagne océanographique réalisée par le navire Marion-Dufresne, dirigée par l’IPGP, la présence d’un édifice volcanique situé à 50 km à l’Est de Mayotte et à 3500 mètres de profondeur a été confirmée. Il mesure 800 mètres de hauteur avec une base de 4 à 5 km de diamètre.

 

Les consignes et comportements à adopter 

  • Pendant que le sol tremble, il faut se protéger la tête en se mettant en boule, sous une table ou près d’un mur solide.
  • A l’extérieur : s’éloigner des bâtiments, arbres, lignes électriques et de tout ce qui pourrait tomber.
  • Pendant que la terre tremble, rester le plus immobile possible. Lorsque les secousses s’arrêtent : évacuer avec précaution et vérifier les points d’eau, de gaz, d’électricité.
  • Après un séisme, rester vigilant aux possibles répliques ou au tsunami en bord de mer.
  • Après un séisme, et/ou si vous voyez la mer se retirer brusquement, éloignez-vous du littoral et réfugiez-vous à pied dans les hauteurs ou dans un site refuge certifié.

 

Vous pouvez dès à présent vous préparer en consultant le site internet dédié à la prévention du risque tsunamique à Mayotte. Identifiez à l’avance le site refuge le plus proche de votre domicile ou de votre lieu de travail en cas de tsunami, ainsi que l’itinéraire le plus court pour l’atteindre.