Sélectionner une page

Qu’est-ce que la planification d’urgence ?

La planification d’urgence (ou planification de contingence) est une méthode structurée en plusieurs étapes qui vise à préparer une organisation à répondre de façon adéquate à une situation d’urgence et à son impact potentiel sur le plan humanitaire. L’élaboration d’un plan d’urgence permet de définir le rôle de chaque partie prenante lors d’une catastrophe ou une situation de crise pour assurer une meilleure coordination interne, ainsi qu’avec les autorités et les autres partenaires, en définissant notamment des procédures de communication et un cadre d’action.

Dans la région du Sud-Ouest de l’océan Indien, des plans de contingence sont définis au niveau gouvernemental et au niveau national des Sociétés Nationales (SN) de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (CR/CR), mais il n’existe pas de plan de contingence à l’échelle des branches locales des SN. Ce niveau organisationnel constitue pourtant l’un des premiers échelons de réponse opérationnelle CR/CR en cas de catastrophe. 

Dans le cadre du projet de Préparation logistique locale dans l’océan Indien – mis en œuvre par les SN et la PIROI au niveau des branches de Melaky et Atsinanana (Madagascar), Rodrigues (Maurice) et Anjouan et Mohéli (Union des Comores) – des ateliers de planification d’urgence ont été organisés sur la dernière période. Les branches de Melaky et Atsinanana sont désormais dotées d’un plan d’urgence qui permet de renforcer leur cadre de réponse opérationnelle en cas de cyclone. Suite aux sessions de travail qui ont eu lieu au sein des branches de Mohéli et Anjouan, la finalisation des plans d’urgence Inondations est en cours. Concernant la branche de Rodrigues, le travail de mise à jour du plan d’urgence Cyclones déjà existant sera effectué au début de l’année 2022.

Les participants de ces ateliers – volontaires et salariés des SN, acteurs de la sécurité civile et partenaires de la gestion des risques – ont développé des plans opérationnels d’actions précoces et de réponse selon les ressources humaines et matérielles à disposition. Ce travail, mené au amont d’une situation d’urgence, permettra aux branches des SN d’assurer une meilleure gestion des opérations de secours pour remplir au mieux leur rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics. 

 

Ces ateliers ont été réalisés grâce au soutien financier de l’Aide humanitaire de l’Union européenne.