Le centre de formation de la PIROI organise cette semaine la première formation régionale sur la méthodologie EVC : Évaluation des Vulnérabilités et des Capacités appliquée aux Petits États Insulaires en Développement. La formation se tient de lundi à vendredi à l’île Maurice. 18 participants issus de 8 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du croissant-Rouge y participent.

Formation EVC (10)

Cette formation s’inscrit dans la mission de renforcement des capacités de Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge portée par la PIROI. Dans ce cadre, la Plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien coordonne l’adaptation d’une formation et d’un guide méthodologique de l’EVC au contexte de ses pays d’intervention. Cette initiative s’inscrit dans la volonté de la Plateforme de proposer des outils tenant compte des spécificités des territoires de l’océan Indien et des particularités des Petits États Insulaires en Développement (PIED), parmi les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et aux conséquences du changement climatique.

L’EVC est un processus participatif conçu par le Mouvement International de la Croix-Rouge visant à renforcer la résilience des communautés. La méthodologie consiste à déterminer de façon participative et en présence de représentants de tous les groupes d’une communautés (hommes, femmes, personnes âgées, leader politiques et religieux…) quels sont les points forts et les faiblesses de cette dernière en matière de gestion des catastrophes.

Cette évaluation commune des vulnérabilités et des capacités permet de renforcer la résilience de la population par une meilleure analyse de son environnement au regard des risques auxquels elle est confrontée.

Pour en savoir plus sur l’EVC :

La formation régionale qui a lieu toute la semaine à Maurice, permettra pour la première fois de former 18 personnes issues de 8 sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à la mise en œuvre de la méthodologie EVC. L’adaptation de cette formation au contexte de changement climatique ainsi que son caractère francophone ont séduit un large public, dépassant les frontières de l’indianocéanie.  Les Participants issus de Madagascar, des Comores, des Seychelles et de Maurice peuvent ainsi partager leurs expériences avec des participants de Guinée, du Gabon et du Burundi.

À l’issue de la semaine, l’ensemble des participants sera en mesure d’initier une démarche d’Évaluation des Vulnérabilités et des Capacités au sein de sa Société nationale et de former une équipe de volontaires pour aller à la rencontre des communautés vulnérables. Dans ce sens, la Croix-Rouge de Maurice a déjà programmé la mise en œuvre d’ateliers d’EVC au sein de 3 communautés dès le mois prochain.

Cette formation est mise en œuvre grâce au soutien de l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre du projet Trois Océans, visant à réduite l’impact des catastrophes naturelles, des crises sanitaires et des effets du changement climatique sur les populations des trois bassins océaniques de l’océan Indien, des Caraïbes et du Pacifique.

Praesent mattis mattis tristique consectetur velit, dolor. risus. Aenean nec