Communication sur les réseaux sociaux à l’occasion de la Journée Internationale pour la réduction des risques de catastrophe

L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 13 octobre comme Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe. Le but est de promouvoir une culture mondiale comprenant à la fois des aspects de prévention, d’atténuation et de préparation. L’intensification et la complexification des catastrophes – naturelles, sanitaires, industrielles – liées notamment aux changements climatiques, rendent d’autant plus urgente et nécessaire cette acculturation à la notion de risque. 

L’adaptation au climat est une nouvelle donne qui conditionne l’évolution globale de nos sociétés et de nos modes d’intervention. La Croix-Rouge française et tous les membres de la PIROI mènent depuis plusieurs années déjà une réflexion visant à promouvoir la prévention des risques, pour mieux s’y préparer et en atténuer les effets.

 

 

Clélia Grabli, représentante de la PIROI à Mayotte, se prépare pour présenter les activités de la PIROI au grand public

Dans ce cadre, la délégation de la PIROI à Mayotte a participé à la Journée Internationale pour le Climat (JIC), évènement organisé par la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) et l’Union des Jeunes Espoir de Kani-Bé (UJEK-B) le 19 septembre dernier.

Cette journée, qui s’est déroulée à Kani-Bé dans le sud de Mayotte, a été l’occasion pour Clélia Grabli (représentante de la PIROI à Mayotte) et Hugo Drianne (chef de projet GRC) de communiquer sur la mise en œuvre des actions de la PIROI dans l’archipel des Comores en matière de gestion des risques de catastrophe et d’adaptation au changement climatique.

Ils ont pu rencontrer les acteurs et partenaires de la gestion de l’environnement à Mayotte au cours des différentes séquences de la matinée (stands, visite pédagogique de la mangrove, ramassage des déchets et plantation symbolique de palétuviers).

Cette journée a aussi été l’occasion de réaffirmer la volonté de la Croix-Rouge française de s’inscrire dans la lutte contre le changement climatique et la prévention de ses conséquences. En effet, la délégation de la PIROI à Mayotte développe depuis 2019 un projet de renforcement de la résilience des populations et des capacités de préparation des acteurs de la GRC, dans un contexte de changement climatique, dans l’archipel des Comores.

Phasellus vel, Aenean Curabitur dictum elit. sit ut velit,