Sélectionner une page

Depuis 2017, la PIROI sensibilise les Réunionnais les plus exposés aux risques d’inondation dans le cadre du projet Inondation, nout kartié lé paré, mis en œuvre avec les communes et les intercommunalités de La Réunion, ainsi que le Rectorat. Dans un objectif de sensibilisation et d’éducation du jeune public, un projet pédagogique scolaire à destination des élèves de la 5ème à la Terminale des Établissements Publics Locaux d’Enseignement (EPLE) situés en zone à risques d’inondation a été développé autour d’une formation sur les Conduites à Tenir en Milieu Inondé (CATMI)

L’approche de cette formation, innovante et immersive, vise à renforcer la conscience du risque, préparer les participants à une situation de montée des eaux et les accompagner dans l’identification des dangers qui y sont associés. Cette année, sur trois sessions de formation, ce sont 48 élèves du lycée Amiral Bouvet et des collèges Jean Albany et Émile Hugot qui ont été sensibilisés au risque inondation.

Dans un premier temps, les élèves ont pu assister à un module scolaire animé par la PIROI qui présentait le risque inondation et permettait d’identifier les comportements à adopter pour s’en protéger. À la suite de ce module, les élèves ont été invités à approfondir leurs connaissances en réalisant des recherches sur l’historique des inondations survenues dans leur secteur d’habitation. Afin de consolider les acquis de la partie théorique, une mise en situation dans le bassin sécurisé du stade en eaux vives intercommunal (SEVI) de Sainte-Suzanne a permis aux élèves de découvrir les mécanismes des flux aquatiques et se confronter à des scénarios susceptibles d’être rencontrés en situation réelle. 

À l’issue de la formation, les élèves ont réalisé un montage vidéo retraçant le projet pédagogique avec des interviews et des images filmées lors de la formation CATMI. 

Vidéo réalisée par une classe de 4ème du Collège Jean Albany.

Les formations CATMI sont mises en œuvre avec le soutien de la Préfecture de La Réunion et en collaboration avec la cellule de veille hydrologique de la DEAL, Météo France et l’organisme de formation Educarisk.